L »église évangélique baptiste d’Ottawa fait partie de l’UNION des églises baptistes francophone du Canada. L’Union est une communauté d’Églises baptistes qui œuvre au Canada français en contribuant à l’édification du Corps du Christ par la croissance, la multiplication et la fondation de nouvelles Églises.

Historique

Les baptistes existent historiquement à partir d’un désir de suivre l’enseignement du Nouveau Testament tel qu’ils le comprennent. Certaines de nos convictions « baptistes », nous les partageons avec beaucoup d’autres chrétiens. D’autres ont résulté de la nouvelle compréhension de la Parole de Dieu qui a émergé de l’effervescence de la Réforme protestante du seizième siècle. Aucune de nos convictions n’est une exclusivité des baptistes, mais l’ensemble de ces convictions ne se trouve en aucune autre dénomination. Cette configuration unique de croyances, ainsi que la manière dont ces convictions se vivent, donnent aux baptistes leur identité chrétienne distincte.

L’œuvre baptiste, dans la région atlantique, commença dès 1760, tandis que 100 ans durent s’écouler avant que le témoignage baptiste n’atteigne la côte occidentale du Canada.

Pendant ce siècle, un témoignage fort, anglophone et francophone, se développait en Ontario et au Québec. Dès 1910, il y avait trois conventions régionales d’Églises baptistes faisant remonter leur héritage, majoritairement, à des racines britanniques et américaines.

La Convention baptiste de l’Ontario et du Québec, se forma dans le Haut-Canada en 1888. En 1905, deux groupes d’Églises baptistes s’unirent pour former la Convention baptiste unie des provinces maritimes (plus tard « atlantiques »). L’Union baptiste de l’Ouest canadien s’organisa en 1909. Bien que l’œuvre baptiste francophone remonte à 1837, grâce aux missionnaires suisses Henriette Feller et Louis Roussy, les Églises issues de ce movement (Mission de la Grande Ligne) se réorganisèrent en 1969 sous le nom d’Union d’Églises baptistes francophones au Canada.

L’œuvre missionnaire outre-mer existait avant même l’organisation des conventions et unions ; en effet, elle remonte officiellement à 1832. Aujourd’hui, les Ministères baptistes canadiens (MBC), formés d’abord comme un conseil de missions baptistes canadiens outre-mer en 1912, comptent près d’une centaine de missionnaires baptistes, servant le Seigneur dans une trentaine de pays.

En 1944, suivant « le principe fédéral », ce qui est maintenant les MBC a été inauguré afin de faciliter le témoignage et le ministère sur le plan national. Jour après jour, les MBC s’occupent des questions d’intérêt national, international et inter-ecclésiastique. Le conseil d’administration des MBC, géographiquement représentatif, accomplit son mandat en cherchant à promouvoir un consensus parmi les quatre conventions / unions régionales qu’il représente.